« L’AMOUR N’A-T-IL VRAIMENT PAS DE LIMITE » ?

Ismael et Ary, deux personnes jugées incompatibles finissent par se laisser emporter par l’amour

« L’AMOUR N’A-T-IL VRAIMENT PAS DE LIMITE » ?

Le cinéma guinéen projette son retour sur la scène internationale à travers un long métrage titré « Vivre pour t’aimer » produite par Fatoumata Kandé.  Réalisé en Guinée, ce long métrage d’une heure 30 minutes parle de l’amour d’un riche atteint du cancer qui perd l’usage de ses jambes après un accident de son aide-soignante venue d’Europe. 

C’est l’histoire d’une famille riche avec un patient en fin de vie, qu’elle a du mal à lui trouver une aide-soignante capable de supporter toutes ses caprices. Elle trouve enfin ARY, une jeune fille d'une famille pauvre qui a été rapatriée de Londres. ISMAEL un malade capricieux et ARY une dure à cuire s'engagent alors dans une bataille d'acceptation entre patient et aide- soignante.

Selon la productrice, le scenario dépeint la maltraitance des personnes vulnérables. « Je cherche à remettre en cause la façon dont nous traitons les invalides ici, en Afrique parce que parfois nous avons tendance à ne pas savoir vraiment pourquoi et comment les gens se retrouvent dans cette situation et ces personnes sont généralement considérées comme vulnérables alors qu’elles doivent être traitées comme nous », a précisé Fatoumata Kandé. Ce film est donc sa contribution dans la lutte contre ce qu’elle considère comme une injustice sociale.

 « VIVRE POUR T’AIMER » est actuellement programmé dans les salles de Majestic Cinéma. Un film à absolument regarder.